Weris et ses pierres

Weris et ses pierres

14 km de randonnée pour partir à la découverte de Weris et ses Pierres millénaires! Le plus important site mégalithique de Belgique vieux de 5000 ans.

Introduction

OUI

Boucle

14 km

Distance

3:00 h

Temps en mouvement

+ 304 m

Dénivelé positif

384 m

Altitude maximum

206 m

Altitude minimum

Niveau physique

Niveau Technique

Paysages

Conseils

Niveau Facile. Quelques montées raides. Evitez de venir le weekend pour éviter la foule.

Types de sentiers


Sentier de randonnée en montagne : 
391 m

Sentier de randonnée: 2,25 km

Chemin: 7,93 km

Sentier pédestre: < 100 m

Rue: 485 m

Route: 2,20 km

Lieu de départ

Départ depuis le parking Rue du Broux dans le centre de Weris.

A ne pas manquer

  • Le village de Weris
  • Le dolmen d’Oppagne
  • Les 3 Menhirs
  • La Pierre Haina
  • Carrière de pierres

La randonnée

Réalisée le 4 mai 2024.

Je n’avais plus été a Weris depuis longtemps et j’étais curieux d’y retourner. J’ai alors composé un itinéraire que je voulais varié, en passant par les principales pierres de cette région. Je suis plutot satisfait par cette randonnée. Entre prairies et forets, quelques passages plus physiques et/ou techniques, et bien sur les mégalithiques millénaires dans toutes leur splendeurs!

Une randonnée a savourer pour sa nature, son histoire, un artisan fromager et un restaurent étoilé pour les amateurs de gastronomie!

Ne faites pas la même erreur que moi d’y aller un samedi pendant les vacances scolaire. Vous profiterez moins des sites mégalithiques dans la foule (file de selfies maniaques en vue)!

Weris et ses pierres

Randonnée pédestre de 14 km à Wéris, Belgique: Un voyage à travers l’histoire et la nature

Wéris

niché au cœur de la Famenne belge, invite les randonneurs à un périple fascinant à travers le temps et la nature. Cette boucle de 14 km, accessible à tous les marcheurs de bon niveau, vous dévoilera les secrets d’un village pittoresque et vous plongera dans la magie des mégalithes.

Wéris est une section de la ville belge de Durbuy située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Le village fait partie de l’association qui regroupe les plus beaux villages de Wallonie.

Wéris est un village très vivant et très touristique. La Maison des Mégalithes propose une information sur le site et sur les populations du Néolithique. On y trouve aussi une boutique avec diverses publications, des itinéraires de promenades, des cartes postales, des souvenirs. Au centre du village, plusieurs restaurants, dont un étoilé du Guide Michelin: Le corps de chasse, proposent aussi aux promeneurs des cartes bien fournies, ouvertes à tous les portefeuilles.

Le départ

Notre aventure débute sur la rue du Broux, où un petit parking vous attend. Laissez-vous charmer par l’atmosphère paisible du village en descendant la rue et en traversant son centre. Pour les curieux d’histoire, la Maison des Mégalithes est une étape incontournable pour s’informer sur les pierres millénaires qui parsèment la région.

Le village de Wéris

Ne manquez pas d’admirer le charme architectural de Wéris. Le four à pain, une petite maison en colombage, et l’église Sainte-Walburge valent le détour. Quittez ensuite le village par la rue des Dolmens et préparez-vous à plonger dans un monde fascinant.

weris et ses pierres

Trois Menhirs d’Oppagne

Premier arrêt: les Trois Menhirs d’Oppagne, un ensemble mégalithique unique situé légèrement à l’écart du sentier principal. Prenez le temps de contempler la puissance et le mystère qui se dégagent de ces pierres dressées.

weris et ses pierres

L’origine anthropique des blocs tient à leur nature, en poudingue, alors que le substrat local est calcaire et que le plus proche affleurement de poudingue est séparé du site par une succession de collines : il y a donc nécessairement eu transport anthropique, mais à quelle époque ? En l’état actuel des connaissances, le site correspond à l’extrémité méridionale du champ mégalithique de Wéris, à 550 m au sud-est de l’allée couverte de Wéris II, dans l’axe général des deux allées. Ils pourraient donc bien s’agir de trois menhirs probables (absence de certitude sur leur redressement initial).

Dolmen d’Oppagne

Le chemin vous ramène ensuite vers le village, où vous découvrirez le Dolmen d’Oppagne, un autre site mégalithique d’importance. Laissez-vous transporter par l’atmosphère mystique qui règne autour de ces vestiges du passé.

Weris et ses pierres

La fouille initiale de 1888 et les campagnes de fouilles de 1996-1997 ont livré peu de matériel archéologique. Le mobilier lithique comprend de rares éclats, divers grattoirs assez commun, une armature (à pointe triangulaire et base concave) et une pointe de flèche pédonculée. La céramique découverte se limite à quelques petits tessons de poterie de facture grossière attribuable à la Préhistoire, dont huit tessons décorés (décor en arêtes de poisson) caractéristique de la culture des Gobelets. D’autres tessons vernissés sont clairement historiques. La pointe de flèche découverte en 1996-1997 est attribuable au Néolithique final (type Gord) mais l’armature découverte en 1888 au fond de la chambre date d’une période plus ancienne (Mésolithique ou Néolithique ancien), elle pourrait correspondre à un remaniement du sol lors de la construction de l’allée.

Le matériel anthropologique comprend quelques ossements (métacarpien et métatarsien), une molaire, un fragment de mandibule et divers fragments non identifiables. Les datations au radiocarbone correspondent à une première période calibrée entre 2920 av. J.-C. et 2660 et une seconde période calibrée entre une période calibrée entre 2890 av. J.-C. et 2620.

Champ de la Longue Pierre

Continuons notre exploration vers le Champ de la Longue Pierre, où un ensemble de menhirs, récemment mis au jour par les archéologues, vous attend. Imaginez les rituels et les croyances qui prenaient vie à cet endroit il y a des milliers d’années.

weris et ses pierres

En 2019, une fouille du champ dit de la Longue Pierre, où avait été découvert le menhir Danthine, a permis de retrouver sept nouveaux menhirs probablement renversés et enterrés vers l’an 1600 à l’époque de la Contre-Réforme. Les menhirs pèsent entre 1,3 t et 9,2 t. Les menhirs ont été redressés sur place en 2023 et s’insèrent dans l’alignement général des mégalithes de Wéris.

Dolmen Nord de Wéris

Nous continuons à travers sentiers entre les prairies et petites route pour passez devant la réserve naturelle derrière Vesin. Ensuite nous passons à travers un petite village de chalets en bois. Ici nous devrons monter une pente assez raide.

Nous rejoignons plus loin la route pour arriver au quatrième site: Dolmen nord de Weris. Ce site mégalithique, remarquablement conservé, vous invite à méditer sur le passage du temps.

Les fouilles archéologiques réalisées à partir de 1979 ont permis de recueillir une petite industrie lithique en silex (éclats, grattoir et six pointes de flèche dont une armature foliacée et des pointes pédonculées à ailerons) à l’intérieur et aux abords de l’allée couverte et des tessons de céramiques diverses (poterie grossière à fond plat, tessons à pâte fine et noire) en dehors de tout contexte archéologique.

Le matériel anthropologique a été complété avec quelques dents, des fragments de mandibules et des esquilles d’os longs. Une datation au carbone 14 de deux échantillons osseux humains correspond à une période calibrée entre 3013 av. J.-C. et 2626 pour le premier et à une période calibrée entre 2894 av. J.-C. et 2581 pour le second.

La source des fées et un artisan

Nous continuons à travers prairies et fermes pour arriver à la source des Fées, une petite fontaine jaillissant d’un rocher. Une légende raconte que ses eaux possèdent des vertus magiques.

Sur votre route, vous ne manquerez pas l’occasion de visiter Aux Saveurs des Dolmens, un artisanat de produits laitiers où vous pourrez déguster de délicieux fromages faits maison.

Lit du Diable

Poursuivez votre exploration en nous enfonçant dans un sentiers de hautes herbes au charme bucolique incroyable, avec un petit passage de rivière. Le chemin s’élève ensuite à travers la forêt pour vous mener au Lit du Diable, un site chargé de mystère et de légendes.

Longue de 240 cm, large de 140 cm et haute de 60 cm, cette pierre, appelée aussi occasionnellement la Paillasse du Diable, est formée de deux parties contiguës : une partie principale plate légèrement concave représente le lit et une partie plus haute fait office d’oreiller.

weris et ses pierres

Selon une légende, le diable se reposait à cet endroit avant de descendre au centre de la terre (et en enfer) sous la Pierre Haina située un peu plus haut.

Une autre légende raconte qu’un meunier de la vallée de l’Aisne avait promis de livrer son âme au diable si ce dernier lui construisait une digue pour alimenter son moulin. Ce qui fut fait en une nuit. Mais, le lendemain, le meunier ne respecta pas sa parole et le diable détruisit aussitôt cette digue. Fatigué par ce travail, le diable vint se reposer sur cette pierre.

Pierre Haina

Le sentier monte alors très raide pour finalement arriver à son point culminant à la Pierre Haina, un mégalithe peint en blanc qui offre un panorama exceptionnel sur la région. Prenez le temps d’admirer la vue et de vous imprégner de l’atmosphère paisible qui règne ici.

Arrêtez vous pour contempler le paysage au delà de cette pierre…. et puis retournez vous pour admirer la foret jonchée de rochers recouvert de mousse. Un grand arbre très étendu donne à lieu un charme magique.

Depuis cette pierre, on peut voir certains mégalithes du domaine de Wéris et plus particulièrement le dolmen de Wéris I, qui se situe à une distance à vol d’oiseau de 1400 m vers le plein ouest. Ainsi, aux équinoxes, le soleil se couche sur l’horizon lointain au-dessus du dolmen quand l’observation est réalisée depuis la pierre. Par ailleurs, au solstice d’été, le soleil se lèverait derrière la Pierre Haina si on se trouve aux trois menhirs d’Oppagne.

weris et ses pierres

Selon la légende, en soulevant la pierre, un trou est utilisé par le diable pour descendre au centre de la terre (l’enfer) et se livrer à ses œuvres maléfiques. Ensuite il va se reposer sur le Lit du Diable situé 225 mètres plus bas.

Une autre légende raconte qu’un curé perdu à cet endroit pendant un orage blasphéma Dieu et fut transformé en pierre.

Une tradition veut que la Pierre Haina soit blanchie à la chaux par les habitants de Wéris tous les ans à l’équinoxe d’automne, de manière à purifier la pierre et d’en tenir le diable éloigné. Cette action se passe dans le cadre de festivités où l’on danse, on boit et on mange autour de la pierre.

la carrière de Wéris

Le sentier continue à travers la foret jusqu’à la carrière de Pierre de wéris, où vous pourrez observer les vestiges de l’exploitation de la pierre en poudingue, une roche de type conglomérat dont la formation remonte à des millions d’années. Son nom vient de l’anglais « pudding stone », vu sa ressemblance avec le gâteau anglais. On dit aussi que c’est un « béton naturel ».

Les bâtisseurs du Néolithique ont utilisé des blocs de poudingue pour construire leurs dolmens et ériger leurs menhirs sur la plateau de la Calestienne.

Retour au village

La boucle se termine en redescendant le sentier jusqu’au parking du départ. Vous repartez avec le cœur rempli de souvenirs inoubliables, des images de paysages grandioses et de sites mégalithiques empreints de mystère.

weris et ses pierres

Carte

Points d’intérêts

Weris

Wéris [weʀis]1 (en wallon Werisse) est une section de la ville belge de Durbuy située en Région wallonne dans la province de Luxembourg.
C’était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.
Le village fait partie de l’association qui regroupe les plus beaux villages de Wallonie.
Le village est connu pour accueillir sur le plateau sur lequel il se trouve, entre les vallées de l’Ourthe et de l’Aisne, la plus importante concentration de mégalithes (dolmensmenhirs) du pays. Ces ouvrages sont essentiellement faits de poudingue.

Champ mégalithique de Wéris

Le champ mégalithique de Wéris est le plus important site mégalithique de toute la Belgique. Il comprend deux allées couvertes avec menhirs associés et six sites constitués uniquement par des menhirs. Ces monuments sont datés du Néolithique final. Le site relève du Patrimoine majeur de Wallonie.
Le site s’étend sur environ 8 km de long et 300 m de large5, bien au delà du seul village de Wéris qui lui a donné son nom, sur plusieurs localités de la commune de Durbuy : Heyd, Wéris, Oppagne, Morville et Ozo, près d’Izier. Il comprend deux allées couvertes avec menhirs associés et six sites constitués uniquement par des menhirs. Tous les mégalithes sont en pouddingue5.

Hébergements

Chambres d’hôtes à Weris

Hôtel de charme à Weris

Galerie Photos

Laisser un commentaire